Des personnages énigmatiques débarquent à Saint-Jérôme!

7 décembre 2020

La Centrale des artistes

Saint-Jérôme, 7 décembre 2020 : La Centrale des artistes présente sa nouvelle offre culturelle hivernale et déploie ses personnages lumineux et inventifs pour la première fois à Saint-Jérôme.

Un quatuor unique

C’est en s’inspirant de la Haute couture que Thierry Vigneault, concepteur, et Émilie Laliberté-Pareja, couturière, ont créé leurs œuvres. Ainsi sont nés les quatre personnages lumineux qui se veulent modernes, ludiques et futuristes. Parmi ces personnages, on y retrouve le Samouraï, la Mariée Gipsy, le Gamin Guerrier et No 4. Tous plus flamboyants les uns que les autres!

À propos des personnages

Le Grand Sage

Vêtu d’un kimono bleu et d’un large chapeau, ce sage d’inspiration japonaise agit comme cavalier protecteur. Il est courageux, bon et humble. Si vous le croisez, il n’hésitera pas à vous saluer respectueusement.

La Mariée Gipsy

De par son allure aussi nonchalante qu’élégante, cette bohémienne a su conserver son insouciance de jeune fille. Vêtue d’une robe à crinoline blanche et portant une crinière lumineuse elle projette la grâce et la légèreté d’une ballerine.

Le Gamin Guerrier

Issu de la rue, il se veut courageux, mais est plutôt craintif. C’est pour cette raison que vous le verrez souvent penché, montrant ses épines lumineuses, en position d’attaque. Pourtant, cet enfant espiègle adore jouer. Sous ses vêtements trop grands pour lui, il affiche un air malicieux qui désire faire partie des grands.

No 4

Ce robot composé de ferraillerie est un être plutôt froid. Son mode de locomotion particulier reproduit parfois celui de la chenille, comme s’il allait se métamorphoser en autre chose. Sous sa carcasse verte, il peut paraître intimidant, mais il est si attachant!

Déambulations en décembre dans les rues de Saint-Jérôme

Dès la tombée de la nuit, Saint-Jérôme accueillera ces quatre (4) personnages singuliers à travers sa ville. Les lieux et dates de sorties restent secrets afin respecter les règles sanitaires imposées par la santé publique et ainsi ne pas causer de rassemblement. Ces personnages étonneront et impressionneront ceux qui les regardent pour leur laisser un souvenir inoubliable. Restez à l’affut, tout le mois de décembre, vous risquez de les croiser près de chez vous!

Ce projet est réalisé par la Centrale des artistes grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la Ville de Saint-Jérôme dans le cadre de l’Entente de développement culturel.

Télécharger le communiqué en version PDF