Une étude de marché pour un nouvel événement ethnoculturel à Laval

18 juin 2020

La Centrale des artistes

À la suite d’un appel d’offres sur invitation lancée en avril dernier la Centrale mandate la firme SOM afin de l’accompagner dans son souhait d’offrir un nouvel événement sur le territoire lavallois. Cette étude évaluera le potentiel de développer et d’offrir une programmation ethnoculturelle aux citoyens de Laval et ce, sous forme d’un événement festif et annuel. La firme mesurera aussi l’impact social d’un tel événement sur les citoyens immigrants et non immigrants de la région. La Centrale désire, avec ce projet, créer un véritable lieu d’échanges entre la culture lavalloise et les autres cultures du monde où les citoyens de toutes origines pourront célébrer et partager leur culture, leur tradition et savoir-faire.

Le développement et la création en période de crise

En plus de l’étude de marché, l’organisme peut aussi compter sur l’appui du Pôle Régional d’Économie Sociale de Laval (PRESL) dans le cadre de son laboratoire intitulé Quartiers à échelle humaine. En ces temps de pandémie, la Centrale y retrouve à travers de ces rencontres virtuelles (pandémie oblige) une communauté stimulante et un accompagnement privilégié pour la création et le développement de ce projet.

« Ce projet est l’une des nombreuses idées que la Centrale désire concrétiser pour les années à venir. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’étude de marché et l’accompagnement du PRESL pour prendre le temps de mettre en place un événement qui se veut une vitrine où l’inclusion est à l’honneur ». Christine Huard, directrice générale de la Centrale.

Début des travaux

SOM débutera son mandat début juillet en brossant un portrait d’ensemble de la situation. Par la suite, elle mènera une enquête sur le terrain à l’aide de groupe de discussion[1] et fera l’analyse des données recueillies afin de rédiger une étude de marché des plus complètes. Selon l’échéancier actuel, la Centrale souhaite obtenir les résultats de l’étude d’ici janvier 2021.

Ce projet est réalisé par la Centrale des artistes grâce au soutien financier du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

[1] Dans la mesure où des rassemblements ne seront pas autorisés, SOM privilégie d’autres modes de consultation, dont la plateforme ZOOM pour la conversation entre les participants d’un même groupe.

 

Télécharger le communiqué en pdf